fbpx
3 principales étapes pour créer et démarrer son restaurant : partie (2)

3 principales étapes pour créer et démarrer son restaurant : partie (2)

Cet article fait suite au dernier article consacré aux : 3 principales étapes pour créer et démarrer son restaurant. Nous allons poursuivre avec les sujets comme la gestion des opérations. Ensuite nous sommes aborderont les ressources humaines et surtout à savoir quel type de compétences votre futur restaurant aura besoin. Pour terminer, nous parlerons de votre plan financier. Votre plan financier qui va vous aider à entrevoir une meilleure maîtrise de votre coût de projet et évaluer votre potentiel de vente sur un temps déterminé. Alors, parcourons ensemble ces différentes étapes du démarrage de votre restaurant.

La gestion des opérations

Concernant la partie sur la gestion des opérations, il y a plusieurs points dont nous allons prendre conscience. Nous pouvons évoquer la partie de vos équipements. Vous allez devoir définir quels sont les équipements dont vous aurez besoin pour faire fonctionner votre futur restaurant. Il ne faut pas oublier que vos équipements sont liés à la production de vos recettes. Ils sont effectivement dépendant du type de recettes que vous avez produire. Alors, faites attention à ne pas vous procurer des équipements qui ne seront pas rentables pour votre restaurant. Vous n’allez pas acheter un équipement qui ne servira à produire qu’une recette. Vous devez essayer d’entrevoir la meilleure rentabilité possible envers ceux-ci.

Même chose, si vous faites le choix d’acheter un équipement et que celui-ci ne vous sert qu’une heure dans la journée, il n’est pas très rentable. Chercher à vous procurer des équipements qui vont vous permettre d’élaborer différentes recettes. La rentabilité de vos équipements n’en sera que meilleure. Se procurer des équipements de cuisine professionnelle peut-être un lourd budget lors du démarrage de votre restaurant. Il s’agit d’ailleurs du second plus gros budget après celui des travaux. C’est pour cette bonne raison que vous devez réfléchir à quel type d’équipement vous aurez besoin pour produire vos recettes et bien servir vos clients.

Vos fournisseurs alimentaires

L’autre partie sur la gestion des opérations concernant le choix de vos divers fournisseurs. Vous avez deux grandes catégories de fournisseurs. La première concerne vos fournisseurs alimentaires. Vous allez devoir faire le choix de vos fournisseurs alimentaires toujours en fonction de vos recettes. Le choix de ces fournisseurs alimentaire peut s’effectuer sur différents critères. Comme le type de produit spécifique et dont vous avez besoin. Cela peut être en rapport avec un fournisseur local. Il peut s’agir d’un type de produit cultivé biologiquement. Les autres critères peuvent être en rapport au délai de livraison. Est-ce que le fournisseur est capable de vous livrer dans 24 h ?

Le critère pourrait être basé sur les frais de livraison. Celui-ci va-t-il vous charger des frais de livraison ? Votre fournisseur va-t-il vous demander d’avoir un montant minimum de commande ? Chaque fournisseur possède ses propres critères que vous devrez connaître avant de démarrer vos activités. Il arrive très souvent que lorsqu’on fait affaire avec un fournisseur alimentaire pour la première fois, celui-ci puisse vous demander de payer vos premières commandes comptant (cash) sur livraison. Ce qui va vous demander d’avoir un fonds de roulement de façon à être capable d’acquitter vos factures sur réception.

Prenez le temps d’effectuer des recherches sur chacun de vos futurs fournisseurs en fonction des aliments et/ou des catégories d’aliments que vous allez avoir besoin. N’oubliez pas de considérer les critères administratifs comme les frais de livraisons, montant minimum de commande et plus encore.

Fournisseurs de services

En lien avec les fournisseurs alimentaires, nous avons les fournisseurs de service. Vous aurez des besoins divers en termes de service. On peut mentionner les assurances, système d’alarme, nettoyage de hotte, trappe à graisse, le nettoyage des tapis durant la période hivernale et lavage de vitrine. On peut faire mention d’un fournisseur pour l’entretien et la réparation de vos équipements et plus encore. Vous aurez à effectuer des recherches sur les services dont vous aurez besoin.

Les permis : vos 3 principales étapes pour créer et démarrer son restaurant (2)

Dans la partie gestion des opérations, vous avez la partie permis. Les permis sont importants, puisqu’il s’agit d’autorisations qui vont vous permettre d’exploiter l’activité commerciale que vous souhaitez exercer. Il y a plusieurs types de permis que vous allez devoir obtenir. Parmi ceux-ci, le certificat d’occupation commerciale. Il vous permet d’exercer une activité commerciale à l’endroit désigné. Vous pouvez vous procurer ce permis à la Mairie de l’arrondissement sur le lieu où vous allez exercer votre activité commerciale. Il y a également le permis d’enseigne qui va vous permettre d’afficher le nom commercial de votre restaurant sur votre façade. Les règlements peuvent être différents d’un arrondissement à l’autre. Ils peuvent l’être également d’une rue à une autre suivant le caractère de la rue, historique par exemple. Il y a bien entendu le permis pour terrasse. À condition que votre restaurant puisse avoir l’autorisation d’une terrasse.

Il peut s’agir également du permis de transformation. C’est-à-dire, si vous allez effectuer des améliorations locatives à l’intérieur de votre local. Vous aurez besoin d’un permis de transformation. Les plus importants restent le permis MAPAQ. C’est le permis qui va vous permettre d’exercer votre activité de production culinaire. Vous devez vous diriger sur le site de la MAPAQ et prendre connaissance des différents types de permis. Vous souhaitez diffuser de la musique au sein de votre restaurant, vous aurez besoin du permis SOCAN. Le permis permet de rémunérer les droits d’auteurs. Vous pouvez aller directement sur le site de la SOCAN est constater le type de permis dont vous aurez besoin. Il y a d’autres types de permis évidemment, comme le permis d’alcool qui peut être très important pour votre activité commerciale et la rentabilité de votre restaurant. Vous aurez besoin peut-être d’autres permis suivant l’activité exercée.

Ce sont les grandes lignes pour la partie gestion des opérations. Il y a bien d’autres détails que nous pourrions aborder, que nous ferons volontiers plus tard.

LES RESSOURCES HUMAINES

Les ressources humaines sont une question essentielle dans le succès de votre futur concept de restauration. Il est important de savoir quel type de compétences humaines vous avez besoin pour faire avancer votre entreprise. Parce qu’il s’agit bien de cela. Faire avancer votre entreprise. Il n’y a que ça qui compte. C’est une réflexion également sur l’architecture humaine des différents types de postes et fonctions au sein de votre restaurant. Vous pouvez très bien décider d’y aller avec un schéma plus traditionnel qu’on connait depuis de nombreuses années où alors entrevoir et innover. Vous allez innover au niveau du type de poste, de fonction afin de permettre à votre restaurant de durée.

Les ressources humaines, un investissement

Quoiqu’on en dise les ressources humaines sont un investissement et non un coût. Vous avez besoin de vos ressources humaines pour faire fonctionner votre entreprise. Il s’agit bien d’un investissement qu’on doit effectuer pour que votre entreprise existe. Question, est-ce que votre restaurant a absolument besoin d’un manager ? Ne serait-il pas plutôt intéressant de recruter un directeur des ventes et qui s’occuperait de développer la clientèle. Il aurait également la charge d’attirer la clientèle, de créer les stratégies marketing ainsi que des médias sociaux. Vous aurez quelqu’un ici à temps plein pour créer générer votre achalandage envers votre restaurant. Parce que nous savons très bien que vous n’aurez pas le temps de le faire. La gestion et l’administration de votre restaurant vont vous demander beaucoup de temps en plus du travail sur le terrain. C’est très difficile de pouvoir se consacrer à temps plein au développement de sa clientèle.

Un restaurant qui ne réussit pas à développer sa clientèle et voué à l’échec à court ou moyen terme.

Programme d’avantages sociaux

Il serait peut-être bon d’envisager un programme d’avantages sociaux. Un programme d’avantages sociaux qui pourraient compenser un taux horaire peut-être un peu plus bas que la moyenne. Les avantages peuvent être de différentes natures. En exemple, si vous avez un employé qui prend le bus, vous pouvez très bien décider de lui offrir de payer sa carte de bus. Il peut s’agir également d’un pourcentage sur un niveau de vente effectué.

C’est une façon de motiver vos employés à mieux connaître vous produits et vos services pour en faire la promotion auprès de votre clientèle. C’est aussi une façon de mieux fidéliser vos clients. Il peut s’agir également d’un programme d’assurance. Vous pouvez décider d’offrir un rabais sur les repas. Il existe de nombreuses façons de créer un programme d’avantages sociaux pour éviter le roulement de personnel. Votre objectif est de vous munir d’une équipe apte à faire évoluer votre restaurant.

Bien entendu, vous n’êtes pas obligé de remettre tous ces avantages dès le départ de l’embauche de votre employé. Je vous suggère d’effectuer une gradation au fur et à mesure du temps. Cela vous permettra de constater la motivation de vos employés. L’important encore une fois, c’est de penser à votre entreprise. Vous savez que vous ne pouvez pas faire tout seul. C’est impossible. La réussite dans notre type de secteur de l’activité c’est de savoir déléguer. Plus vous allez déléguer, plus vous allez pouvoir entamer une meilleure gestion de votre entreprise.

3 principales étapes pour créer et démarrer son restaurant : Le plan financier

Le plan financier est un point majeur dans la création de votre restaurant. Celui-ci va nous permettre de connaître en détail plusieurs aspects du montage financier de la création de votre restaurant. Au sein de votre plan financier, vous établirez vos ventes prévisionnelles sur les 3 prochaines années. Vous viendrez à effectuer un calcul des différents frais d’exploitation que votre restaurant va devoir s’enquérir. Vous devrez estimer la variabilité saisonnière qui est un facteur important dans notre métier et qui peut affecter ou bénéficier à votre chiffre d’affaires. Au final, votre plan financier vous permettra également de pouvoir proposer ce plan financier à des institutions financières et autres organismes du même type, il vous permettra d’obtenir le financement pour créer votre entreprise.

Le coût du projet

Le coût du projet est le premier élément sur lequel vous allez travailler. La majorité des informations seront en corrélation avec celles de votre plan d’affaires. Cette partie pourrait être divisée en trois segments. Vous aurez vos frais de démarrage. Vous avez la partie immobilisation. En troisième lieu, il s’agit de vos sources de financement. Il est important de connaître le coût de votre projet, car celui-ci va déterminer la mise de fonds dont vous aurez besoin pour pouvoir acquérir le reste du financement. Cela vous permet également d’entrevoir si le projet est viable. Il nous permet de nous poser la question à savoir si le coût du projet n’est pas trop élevé.

Frais de démarrage

Parmi les 3 principales étapes pour créer et démarrer son restaurant, vous aurez les frais de démarrage, nous allons retrouver des points comme l’achat de vos inventaires alimentaires afin de débuter aux activités de restauration. Vous aurez e coût des permis ainsi que le coup des services professionnels. Il peut y avoir également le coût de l’incorporation de votre entreprise relié à certains frais administratifs. Vous aurez le budget marketing. Vous aurez aussi les mois de loyer de caution que vous devrez donner remettre à la signature du bail. Il peut s’agir aussi de matériel comme les emballages. Il existe divers et possibles frais reliés au démarrage.

Dans la partie immobilisation, vous avez le matériel informatique, vos équipements de cuisine et votre mobilier de salle à manger. Il peut s’agir également de votre mobilier de bureau. Il peut y avoir d’autres types d’actifs comme le véhicule.

Une des principales étapes pour créer et démarrer son restaurant sont les sources de financements

Le dernier point concerne les sources de financement possible. Quelles sources de financement possible ? Vous allez faire mention de votre mise de fonds et à compter de cet instant vous allez pouvoir effectuer la différence entre votre mise de fonds et le coût de votre projet. Vous aurez ainsi connaissance de la somme donc vous aurez besoin afin de recourir aux différentes institutions financières possibles. N’oubliez pas, vous aurez un processus de soumission à faire sur les travaux et amélioration locative. Une fois tous les calculs effectués vous allez avoir sous les yeux le coût de votre projet total.

Les ventes prévisionnelles

Concernant les ventes prévisionnelles, il s’agit d’effectuer une analyse possible de vos ventes sur les 3 prochaines années. Les ventes vont se calculer en fonction de votre achalandage, de votre menu et l’établissement de votre facture moyenne. Votre achalandage est relié au nombre de personnes que vous pensez avoir sur vos différents services ou tout au long de la journée. Il est important de savoir que vos ventes ne peuvent être les mêmes chaque mois. Puisqu’en fonction des saisons les ventes vont fluctuer. C’est impossible et une erreur d’avoir un plan financier avec les mêmes ventes chaque mois. Vous devrez prêter attention à ne pas trop surestimer vos ventes. Ne pas accroître vos ventes en seconde année avec un pourcentage important. Il faut toujours prévoir qu’il y a toujours une part d’imprévu.

Les frais d’exploitation

Ce sont les frais que vous allez débourser pratiquement chaque mois. Ceux-ci concernent votre loyer, assurance, frais d’énergie, système d’alarme, frais bancaires et plus encore. Vous ne pouvez y échapper. Par la suite une fois toutes les données compilées au sein de votre plan financier, vous allez entrevoir les bénéfices possibles que vous pourrez effectuer.

3 principales étapes pour créer et démarrer son restaurant : la conclusion

Comment vous le constatez, ouvrir un restaurant reste une démarche sérieuse et structurée. Dans cet article nous n’avons fait mention que des 3 principales étapes pour créer et démarrer son restaurant. Comme vous le savez, il y a d’autres étapes importantes à effectuer. Vous aurez besoin d’informations qui vont vous aider à créer et démarrer votre restaurant. Il est primordial pour vous de pouvoir amasser le maximum d’informations pour vous assurer de la viabilité de votre projet de restaurant. Le plan d’affaires reste le meilleur moyen pour y arriver.

© tous droits réservés – CDER Québec

Philippe Bertrand
Master Management Hôtellerie-Restauration
Vous avez besoin d’aide dans la création et gestion de votre restaurant, n’hésitez pas à nous contacter pour profiter d’une expertise spécifique. www.cdermontreal.com
Vous souhaitez vendre votre restaurant, n’hésitez pas à nous contacter pour une meilleure évaluation. www.toqtoqresto.com

Leave a Reply

Close Menu